Monday, 20 October 2014 09:24

Corinne Le Greves

Bonjour à tous!

Après avoir vu le documentaire TV sur DAKTARI et être tombé par hasard sur le site internet quelques mois plus tard, j’ai décidé de contacter DAKTARI et de m’inscrire pour 1 mois d’eco-volontariat!! La réponse fut positive…

J’ai 61 ans, sportive et assez garçon manqué, veuve depuis 2 ans vivant seule et... je m'ennuie a mourir! Je m'envole donc pour Johannesburg. Après 6 heures de bus pour arriver à Hoedspruit, là m’attend le rangers Ian, qui me récupère avec d'autres volontaires. Une autre heure de route et de piste pour arriver au camp, accueil chaleureux, on s'installe et le lundi, levez 6 heures, on attaque!! Je m’aperçois vite que les journées sont biens remplies, avec un planning précis décidé entre les volontaires la veille au soir. Au programme: s'occuper des animaux, nettoyer les cages, préparer et distribuer la nourriture, donner les cours en anglais aux enfants… L’anglais est leur deuxième langue donc ce n’est pas toujours évident et il faut parfois s’armer de patience pour leur expliquer la leçon. Un autre point important: Préparer les cours en avance! C’est une bonne chose à faire quand, comme pour moi, parler anglais toute la journée n’est pas facile et que cela demande beaucoup de concentration et d’énergie. Il était bon de se reposer après de telles journées! De plus je suis entourée de jeunes de 20 à 40 ans de tous les coins du monde, il y a une super ambiance et tout le monde participe!

Quoi d’autres? On mange super bien, on se lave parfois à l'eau froide, l’électricité c’est que le matin et n’oubliez pas vos lampes de poche! Un petit détail important que j'ai particulièrement apprécié, les femmes de ménage passent tous les jours dans la chambre et la salle d’eau, prennent notre linge sale et nous le repose le lendemain lavé et repassé! C' est une expérience très enrichissante, on apprend pleins de choses, on rencontre des gens du quatre coins du monde.

Aux questions que l'on me pose: "mais tu payes pour faire cela?!" "Oui je paye! On paye notre pension et on fait un don pour les enfants et les animaux, c'est comme cela que le camp arrive a tenir!” Pour moi c'est une manière de découvrir le pays et sa population, le week-end on fait des excursions on essaye de s'impliquer plutôt que de se regarder le nombril, on est tous dans le même état d'esprit, on s’entraide... Les filles venaient me voir pour me demander des conseils à la fin et en plus on se marre, vous ne pouvez pas vous imaginer. Et du coup cela m'a fait rebondir, je repars pendant un mois faire un périple dans les pays d'Afrique du Sud, Namibie, Botswana, Zambie, Zimbabwe, cela m'a donné des ailes et j'ai pu montrer de quoi je suis capable. L'année prochaine je pars au Cambodge en mission pendant 2 mois.

Merci à Michelle, à son mari Ian et à son équipe, vous êtes toujours dans mes pensées!

Corinne.

Read 4605 times
More in this category: « Maxime Fradin Laura NARDINI »